AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
entre 4 murs



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 22 Oct 2005 - 0:49

Il y a des jours comme ça où toutes les galères possibles et immaginables peuvent vous tomber dessus mais qu'on puisse y rester impassibles à l'issue quan on sait ce qui nous attends.

Intro (pas obligatoire à lire ... mais vous risquerez de ne pas comprendre la suite ....)
La poisse a frappé le 19 octobre 2005 sur ma petite personne. Voilà des mois que j'attends ce jour, je suis dans l'euphorie interrieure - style : rhoooo ce soir Andrew Embarassed - en me levant je peaufine mon fly pour le forum et je pars au campus en cours à vélo pour après pouvoir faire imprimer mes flys.
Il pleut ... Ciel gris, temps pourri. J'héstite à prendre mon vélo puis finalement l'emjambe et part de chez moi à 8h10. Etant donné que la veille j'ai failli mourir plusieurs fois en prenant la route des voitures, je suis la voie du tram tranquillement. Croisement boulevard de l'américain légion, rue gabriel mouilleron : des piétons traversent, crissement de pneus, je n'est pas le temps de réaliser que je suis par terre. Une dizaine de personnes autour de moi, machinalement je me relève essaie de reprendre mon vélo pour repartir en cours (bah oui on ne loupe pas théâtre et cinéma, c'est pêché !). On m'ordonne de rester à terre, le Samu arrive puis les flics. Je leur dis que ça va, que j'ai autre chose à faire, j'ai cours et ce soir y a Andrew Bird donc au revoir messieurs à la prochaine. Au final j'attéri dans l'ambulance (je passe tous les détails) et on va à l'hopital central. Il est 8h30, on me colle dans un fauteuil roulant et j'attends ... 10 minutes : les flics, 45 minutes : une infirmière ; 1h30 : les externes ; 3h : le toubib ; 5h pour le chrurgien mais lui on ne le compte pas il n'est jamais venu : on est aux urgences ça se voit ... Je vous passerai les détails de l'hopital, m'enfin je pète les plombs après 3h30 d'attente : "Je ne vais passer ma vie ici, j'ai autre chose,à faire, j'ai cours, j'ai faim, je dois prendre une douche, partir à Strasbourg pour voir Andrew Bird !" - Ca va bientôt faire 4h qu'on me dit que le chirurgien va arriver, j'en ai marre je rassemble mes affaires et me dirige vers la sortie, rattrapée par le toubib qui m'empêche de sortir tout en appelant le service de chirurgie. Je serai platrée pour mon poignet, je vous passe aussi l'épisode du platre lol. Je sors il est 15h ...
Mon train est dans 1h30, je cavale comme une folle, vais chercher du paracétamol, chope un tram et attrape le train au vol.

CR Strasbourg : 19.10.2005 :
Strasbourg. Ciel gris, temps pourri. Les travaux ont fait changer toutes les stations de tram de la gare, je pète un léger plomb. Après un tour en ville je vais jusqu'à la Laiterie, à pieds, pour faire du sport. Bref il doit être 19h30 à mon arrivée il y a déjà deux filles qui ont l'air vraiment sympa et tout à coup des groupies de base type arrivent nous grattent, se remaquillent et sortent un cadeau en disant la phrase type : il est trop beau !!!! Je prends peur ... la syncope n'est pas loin mais on encaisse avec les filles lol.
Et là je ne comprends plus rien, devinez ce qu'il y a devant la Laiterie ... Le van John !!! lol Bref ça me fait bien marrer. Les vigiles de la laiterie sont toujours aussi cool *sic* ... Après un attente relativement longue on finit par rentrer, les groupies s'étaient plantées de salle donc je dis ouf.
La laiterie est vraiment une salle démentielle et très intimiste, j'adore ce lieu, même si je ne l'ai expérimenté que pour des situations plutot punk. J'ai hâte que ça commence. Ca commence à se blinder sérieusement et j'ai peur pour mon bras qui me fait souffrir étant donné que je suis pas au premier rang.
Emilie Loizeau absolument géniale et trop trop drôle. Un petit set, seule, au piano et ses textes drôles, grinçants, touchants, un humour ma foi fort sympa. La demoiselle finira par une reprise de Bob Dylan et aura réussi à conquérir le public avec 35 minutes de set : joli !
Syd Matters enchaine. Beaucoup de monde sont venus spécialement pour eux, honte à moi je ne connais pas plus que ça. Bref mis à part le fait que je me suis trituré le crane pendant 1h30 pour trouvver à quel groupe ils me font penser j'ai trouvé leur musique vraiment hypnotisante même si parfois il y avait des longueurs (style les pont instrumentaux où ça se repète pendant 10 minutes, j'trouve pas ça démentiel). J'ai adoré leur chanson We were younger et le rappel qu'ils ont fait, même si bon ça sentait la groupie à mort derrière moi *mwarf*
Et puis après Andrew Bird Embarassed, trop la classe, qui vient installer son matériel. Je vous préviens je suis une vraie daube pour les set lists : on a eu droit à Sovay, puis "une chanson sur les scientifiques qui essayent de comprendre pourquoi les enfants sont méchants, parce que parfois les enfants ils sont méchants, mais pas tout le temps" (en français dans le texte), alors après lol c'est le bordel je ne me rappelle plus de l'ordre mais je pense que c'est globalement la même set list que d'habitude avec Plasticities et tout et tout.
Seul problème ... Les problèmes techniques : l'archet part en couille, le bâton pour xylophone vole sur le plateau, les jacks lachent, la guitare tombe en panne (véridique : il a fini le set avec la guitare du guitariste de Syd Matters), le micro du violon déconne aussi, les retours merdent ... De la balle Neutral et Andrew en train de faire des vannes pour éviter que les gens partent ... Autre problème drole : les flash d'appareils photos sur Fake Palindrome sont arrivés d'un coup on l'a déconcentré, en tout cas on a bien ri Smile
J'aime cet artiste, il sait tout faire et bien, tout en gardant une simplicité assez desarmante. Et là c'est Cendrillon pour ma part, apparament l'avalanche de problèmes n'est pas finie puisque Andrea se retrouve à coté de moi pour dire un truc à Anrew, mais j'ai 10 minutes pour aller à la gare alors que j'en ai mis 20 à l'aller je pars alors que ce n'est pas fini, apparament Andrew m'aurait lancé une vanne en me voyant partir, mais bon s'il veut il m'emmene en bus jusque Nancy, pas de problèmes.

Bilan d'un premier jour d'aventures jeudi Andrew Bird sera au NJP pour la soirée rock nancéien - oui je sais, chercher l'erreur - j'espère pouvoir en ressortir vivante. Je ne sais pas du tout comment ça se goupille, je pense qu'il fait la première partie de Mell (chanson française), Charlélie Couture (rock), Les frères Couennes (ne sait pas mais avant ils faisaient du punk lol).

CR Nancy Jazz Pulsations 20.10.2005 :
Jeudi 20 octobre, jour de la concrétisation de ce que je me suis toujours refusée de faire : acheter une place de concert juste pour la première partie. Tour rapide dans la pépinière dans l'aprem à la recherche du Van John en vain.
Le soir, temps de daube de A à Z : pluie, vent et compagnie ; la Lorraine dans toute sa splendeur. Et me voilà en train d'arpenter les rues de Nancy jusqu'à la pépinière, arrivée au chapiteau je compte rentrer sans problèmes en ayant complétement oublié le détail suivant : un vigile par définition c'est con.
Le mec fouille mon sac et tombe sur mon appareil, forcément ... Je lui explique que je ne viens juste que pour Andrew qu'on a réussi à dealer avec Andrea pour qu'on puisse prendre des photos. Il ne veut rien savoir : pas de photos, c'est pas de photos, les autorisations personnelles il faut aller backstage soit vous aller demander un pass pro remplir les formulaires etc soit vous nous donner votre carte mémoire. Je n'ai pas vraiment le choix je donne ma carte mémoire et je rentre dans le chapiteau.
Je m'installe dans la fosse au milieu contre la barrière. A ma gauche discussions sur Charlélie Couture - style : ouais moi j'ai fait les classes maternelles avec ... - à ma droite un mec qui se demande ce qu'il fout là et qui ne sait même pas qui joue ce soir. Machinalement je me retourne et me rends compte que les gradins sont à taquet, contrairement à la fosse presque vide. Le public est plutôt punk dans l'ensemble avec pas mal d'ex soixante-huitards de retours aux sources, mais aussi des gens de la scène indé nancéienne, c'est très ecclectique : carrément autre chose que le public FIP de la veille.
Et là je me dis que ça ne doit pas être facile d'encaisser un tel changement. Enfin je veux dire, mener une tourne en headline dans des salles relativement petites avec un public presque rallié à sa cause puis d'un seul coup devenir première partie dans un festival jazz qui organise une soirée rock local dans une énorme salle avec un public qui n'est pas forcément acquis d'avance. Un exercice de voltige dangereux pour n'importe quel artiste mais généralement c'est dans ce genre de situations qu'on distingues les perles rares.
La lumière se baisse, tout le monde descend dans la fosse et le rideau s'ouvre sur Andrew Bird et Kevin O'donelle. J'aperçois avec surprise la guitare décédée de la veille. Et c'est parti pour leur set, le public a l'air ravi de cette nouvelle découverte, c'est l'ovation à chaque fin de morceau. Andrew est déchainé, il saute dans tous les sens, il est en grande forme, son bâton pour le xylophone n'arrette pas de voler ... par contre il a plus de mal à parler par raport à la veille - émotion, peur du public punk de la salle, pas envie ... je n'en sais rien. Et le public marque le rythme en tapant dans ses mains , Andrew a beau grimacer et faire non, à Nancy on est têtus et on tape dans nos mains quand on aime avec un grand A (bon moi je ne pouvais pas je n'avais qu'une seule main), Kevin lui de son côte est mort de rire tourt comme moi. A la fin tout le monde finira par en rire. De titre en titre l'ovation est de plus en plus grand, il y en a un sur scène qui commence à virer au rouge Embarassed Le chapiteau conquis se demande d'où sort cet étrange artiste lunaire, je suis une des seules à avoir la réponse ...
Ca commence à gueuler côté coulisses, Andrea prévient Andrew qu'il doit achever le set rapidement à la fin de Skin is, my. "C'est la dernière chanson de la dernière date en France de ma tournée". On hue, non il ne vont pas partir comme ça !!!! Ca va pas être possible. Il achève longuement le set, se fait ovationner tandis que le rideau noir se referme sur le duo venu de Chicago.
Je me suis pris une méga claque, comme j'en ai pas pris depuis longtemps. Il est très fort et comme le dit la prog du NJP :
Le Nancy Jazz Pulsations a écrit:
Bird nous prouve encore une fois, avec son album The Mysterious Production of Eggs, qu’il sait tout faire et bien: il chante avec une élégance et une beauté émouvante, compose avec une intuition déroutante
Conquérir le coeur du public du chapiteau aurait pu être un exercice de style fort difficile à mener : il l'a fait, chapeau bas cheers

Voilà, c'est très mal écrit, je sors de l'hopital donc pas spécialement en forme, mes c'était les petites aventures de Vivie alias entre 4 murs : à vous les studios ;-)


Dernière édition par le Sam 22 Oct 2005 - 1:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entre 4 murs



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 22 Oct 2005 - 1:01

http://www.nancyjazzpulsations.com
Sur la NJP TV il y a A nervous tic motion of the head to the left en vidéo Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
clément.

avatar

Nombre de messages : 298
Age : 39
Localisation : Way out west...
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 22 Oct 2005 - 10:38

Quelle prose ! Et quels concerts tu as eu ! Very Happy

Très bon compte-rendu. Bravo.
Ca donne envie d'y retourner. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
herkan

avatar

Nombre de messages : 301
Age : 37
Localisation : Paris
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 22 Oct 2005 - 13:25

et dire que certains menent de petites vies tranquilles.... ^^
en tout cas bravo.... quel courage !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.beadule.com
clément.

avatar

Nombre de messages : 298
Age : 39
Localisation : Way out west...
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 22 Oct 2005 - 13:38

Si Andrew savait à quel point ses fans se mettent en danger pour lui... Laughing

T'en as pour combien de temps avec ton bras ?

Merci pour la vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entre 4 murs



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 22 Oct 2005 - 13:43

C'est clair être fan d'Andrew Bird est un métier à haut risques

Kleman a écrit:
T'en as pour combien de temps avec ton bras ?
J'en ai pour six semaines en théorie ...

Je vous metterai les quelques photos de Stras que j'ai prises : à une main c'est pas évident lol Laughing soyez indulgents avec la qualité des photos ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entre 4 murs



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Lun 24 Oct 2005 - 9:31



Deux p'tites photos de Stras ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
entre 4 murs



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 26/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Ven 11 Nov 2005 - 22:30

Quelques photos de Nancy : http://photosconcert.free.fr/pages/243.html
Perdez vous dans ce site les photos sont sympa Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lulendo
Admin
avatar

Nombre de messages : 176
Localisation : Châtel'plage
Date d'inscription : 22/08/2005

MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   Sam 12 Nov 2005 - 12:56

Même avec un seul bras, les photos sont plaisantes! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://andrewbird.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)   

Revenir en haut Aller en bas
 
A la poursuite de l'oiseau rare (CR Strasbourg et Nancy)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» GIL - L'oiseau rare
» Cet oiseau rare là ne vole pas...
» [Presse] Lady Gaga et Bill Kaulitz, quel look est le plus rare ?
» dobro 66 b, modéle rare.
» CHERCHE BOOTLEG RARE UFO 1971

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANDREW BIRD :: Concerts (dates et revues )-
Sauter vers: